Ouverture de la 1ère session ordinaire 2021 de l’Assemblée Nationale

01 Fév 2021

Le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, Moussa Kadam a ouvert ce lundi 01 février 2021 au palais de la Démocratie, la 1ère session ordinaire 2021. C’était en présence du ministre d’Etat, ministre Secrétaire Général de la présidence, représentant le Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno et du ministre Secrétaire Général du Gouvernement, chargée des Relations avec l’Assemblée Nationale et de la Promotion du Bilinguisme dans l’administration.

C’est à 11h 29 mn précise que s’est ouverte la première session ordinaire 2021. Cette  séance a été marquée par le discours du 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, Moussa Kadam. Il a tenu à saluer la présence des membres du gouvernement qui, en dépit des multiples contingences de leurs agendas ont toujours honoré la représentation nationale par leur présence constante à l’hémicycle. Le 1er vice-président à présenter ses sincères condoléances pour le décès du député Routouang Yoma Golom au Marechal du Tchad, Idriss Deby Itno, au peuple Tchadien ainsi qu’à sa famille biologique.

Dans son discours pour la circonstance, le 1er vice-président  a brossé plusieurs sujets allant de l’élection présidentielle, législative et locale qui se pointe à l’horizon. Il a aussi souligné le processus de toilettage des principaux textes de l’Assemblée Nationale, dont le règlement intérieur. Au cours de cette 1ère session ordinaire 2021, l’Assemblée Nationale poursuivra ses procédures d’information et de contrôle de l’action gouvernementale, à travers les questions orales adressées aux membres du gouvernement, sur les thématiques relatives au programme scolaire, à la pandémie du coronavirus, à la question cruciale de l’eau et bien d’autres.

Sur le plan sanitaire, le 1er vice-président se félicite des efforts déployés par le gouvernement, à l’effet d’explorer toutes les voies idoines pour assurer et garantir la bonne santé de la population tchadienne. Pour ce qui est de la crise sociale, il salue l’application effective des augmentations générales spécifiques (AGS) par le gouvernement et l’invite à poursuivre le dialogue avec la plateforme syndicale afin de mettre un terme à la grève qui secoue actuellement le secteur public.

Le rapport de l’ONG International Crisis Group (ICG) mettant en cause le fonctionnement de l’armée nationale tchadienne qui anime les débats n’a pas été occulté par le 1er vice-président. Il a indiqué que l’Assemblée Nationale réfute catégoriquement les allégations mensongères et sans fondement contenues dans ledit rapport et s’interroge sur les motivations réelles de ses auteurs. Pour finir, il a formulé le vœu que les travaux de cette 1ère session ordinaire 2021 soient couronnés de succès, pour répondre aux attentes du gouvernement, mais aussi du peuple tchadien.

Ce site est la propriété de l'Assemblée Nationale du Tchad et relève de la législation tchadienne sur le droit d'auteur.

          

Institution

Grandes Figures Politiques