Items filtered by date: mardi, 16 février 2021

Le Réseau des Parlementaires pour la Population et le Développement et l’Association Elan de l’Espoir en partenariat avec l’UNFPA organise une journée d’information sur la drépanocytose à l’intention des Députés. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée ce mardi 16 février 2021 au palais de la Démocratie et présidée par le 4ème vice-président de l’Assemblée Nationale, Tchari Madi Maïna.

Informer les élus du peuple sur les difficultés que rencontrent au quotidien les enfants drépanocytaires et leurs familles pour mieux défendre leur cause, tel est le but de cette journée d’information. L’objectif étant aussi de chercher les voies et moyens auprès de la représentation nationale pour bouter cette maladie hors du Tchad, par la prise de conscience de tous les citoyens et leur engagement dans la sensibilisation de la tranche des populations vulnérables.

Pour le Président du  Réseau des Parlementaires pour la Population et le Développement (REPOD), Député Issa Mardo Djabir,  c’est pour susciter une prise de conscience générale dans notre pays sur le danger que représente cette maladie, que le REPOD en partenariat avec l’Association Elan de l’Espoir organise cette journée sur la drépanocytose au profit des élus du peuple.

Saboura Dounia Kagne, Présidente de l’Association Elan de l’Espoir a souligné pour sa part que cette maladie est toujours cachée, car les gens ont honte d’en parler. Selon elle, les familles sont  dépassées et ont besoin d’aides, de relais, d’être écoutées, qu’on leur apporte un peu de réconfort dans leur souffrance et c’est dans cette optique que son organisation est née. Si son association a décidé de venir voir les députés, c’est pour qu’ils puissent les aider à faire avancer la cause de cette maladie.

Le 4ème vice-président de l’Assemblée Nationale, Tchari Madi Maïna a salué l’engagement de la présidente de l’Association Elan de l’Espoir et de l’UNFPA au côté du gouvernement pour cette lutte. Cette journée leur permettra de comprendre les dangers liés à cette maladie, les techniques de sensibilisation et de réfléchir sur les mécanismes d’information à mettre en place avant d’inviter ses collègues députés à être attentif et actif lors des travaux.

La drépanocytose faut-il le souligner est une maladie héréditaire du sang, provoquant l’arrêt de la circulation dans les capillaires, due à une anomalie de l’hémoglobine. Restée méconnue depuis belle lurette, cette maladie a fait beaucoup de ravages dans des nombreuses familles tchadiennes d’où l’importance de cette journée d’information.

Baye Ngardiguina

Published in Actualité

Ce site est la propriété de l'Assemblée Nationale du Tchad et relève de la législation tchadienne sur le droit d'auteur.

          

Institution

Grandes Figures Politiques