Commission Communication, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Droits Fondamentaux et Libertés

20 Fév 2020

La commission Communication, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Droits fondamentaux et libertés de l’assemblée nationale est la commission numéro 5. Lui sont affectés les domaines suivants : masse media. Postes et télécommunications, TIC et droits de l’Homme et libertés.

La commission est composée de dix-sept députes de différentes sensibilités représentes à l’Assemblée Nationale.

Relations avec les ministères

La commission communication, nouvelles technologies de l’Information et de la Communication, Droits fondamentaux et libertés de l’Assemblée Nationale est en relation avec les ministères suivants : le ministère de la communication porte-parole du Gouvernement, celui des postes et des nouvelles technologies de l’information ainsi qu’avec le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme.

Missions et activités

Cette commission a avant tout une mission de législateur, mais aussi de contrôle des travaux des ministères correspondants à son domaine de compétences, qui comprend leur audition. De plus, en lien avec ses activités concernant les droits fondamentaux, la CCNTICDFL intervient dans des plans d’action pour la paix intercommunautaire, visant à la réconciliation en cas de conflit : ainsi le 25 mai 2013, le président de la commission, Issa Baba Hassan, a-t-il pu réconcilier la communauté peulh de la plaine de Yare Mandelia.

Projets et perspectives

La CCNTICDFL est déterminée à accomplir sa mission parlementaire pour l’émergence du Tchad et le bien-être de la nation tout entière et, à ce titre, a fixé dans son agenda plusieurs objectifs spécifiques :

  • Accentuer les relations entre la commission et les ministères ;
  • Créer une interactivité entre le parlement et les citoyens par les moyens de communication radios journaux, sites web de l’assemblée nationale. Créer une page voix des citoyens dans le journal parlementaire. Faire une émission de radio ou de télévision parlementaire ou un bloc sur le site web de l’Assemblée Nationale.
  • Veiller à la formation des députés de la commission et à leur représentativité dans les ateliers, forums et rencontres, tant nationaux qu’internationaux.
  • Rester ouverte et accueillante a la voix du peuple
  • Doter la commission de moyens de travail adéquat.

Ce site est la propriété de l'Assemblée Nationale du Tchad et relève de la législation tchadienne sur le droit d'auteur.

          

Institution

Grandes Figures Politiques