Entretien avec OUCHAR TOURGOUDI, Député, Président du groupe parlementaire MPS à l’Assemblée Nationale du Tchad

01 Mar 2020

“Ensemble, nous prenons les décisions que nous considérons comme bonnes pour tous”

Votre groupe politique à l’Assemblée Nationale compte 118 députés, soit une large majorité. La MPS est également le parti du président de la République, Idriss Deby Itno, qui l’a fondé. Cette ‘’famille’’, unie par des valeurs et des objectifs communs, compte-t-elle néanmoins des sensibilités politiques différente ?

Le Groupe parlementaire ‘’ Mouvement Patriotique du Salut’’ GPMPS occupe 119 sièges. Les autres sensibilisations au sein de la majorité sont le Rassemblement National pour la Démocratie et le Progrès’’ Viva RNDP’’, convenu avant les élections législatives et présidentielles de 2011.

Après la mise en place de l’Assemblée Nationale, sont venus se joindre à notre groupe les Républicains sous la direction de mon collègue Nobo N’Djibo, sans oublier PDSA du Président Malloum Yoboide.

Comment concevez-vous votre rôle du Président du Groupe Parlementaire, d’une part vis-à-vis de ses membres et d’autre part, des autres présidents ? Quel est le type de responsabilité que vous exercez ?

En tant que président du Groupe MPS vis-à-vis de mes collègues du Groupe, je coordonne leurs activités, je les réunis pour les questions concernant le programme du président fondateur, que tous les députés ont adopté lors des élections législatives et autour duquel les 119 députés ont été élus.

Nos relations avec les autres Groupes sont cordiales et nous débattons des sujets qui nous préoccupent d’égal à égal. Ensemble nous prenons des décisions que nous considérons comme bonnes pour nous tous.

Il n’empêche que chaque Groupe a ses objectifs. Bien que leader, nous respectons tous les Groupes représentés à l’Assemblée Nationale. Nous travaillons en harmonie même si nos programmes divergent.

Vous êtes l’un des doyens de cette législature avec la richesse de votre expérience, pouvez nous faire part de votre expérience, pouvez-vous nous faire part de votre analyse sur le rôle qu’ont joué, pendant ces deux dernières décennies, les députés du MPS pour contribuer à renforcer la démocratie ?

Je remercie le bon Dieu de m’avoir donné cette chance d’être aujourd’hui le doyen de notre institution. En effet, je suis à ce jour le député le plus âgé et parmi d’autres collègues qui ont exercé trois mandats sans interruption durant trois législatures successives. En termes de durée l’heure où je réponds à vos questions, j’en suis à ma dix-septième année de parlementaire. Au cours de ces dix-sept ans, j’ai beaucoup appris et je m’en réjouis.

La conférence nationale souveraine qui s’est tenue à N’Djamena du 15 janvier au 7 avril 1993 a réuni tous les Tchadiens, venant de toutes les régions du pays, les institutions, les corps constitués, toute la société civile, les diplomates, les militaires, les fonctionnaires, la diaspora, les religieux…etc cette conférence nationale a mis en place un gouvernement de transition et un Conseil supérieur de transition faisant office d’Assemblée Nationale, tous deux charges d’exécuter un cahier de charges.

Ces deux institutions, en parfaite collaboration, ont mis en œuvre le cahier des charges, qui a abouti faisant office d’Assemblée Nationale, tous deux charges d’exécuter un cahier des charges.     

Ce site est la propriété de l'Assemblée Nationale du Tchad et relève de la législation tchadienne sur le droit d'auteur.

          

Institution

Grandes Figures Politiques